MÚSICA: DOUDOU SWING – Mister DJango Et Madame Swing (2008)

DOUDOU SWING – Mister DJango Et Madame Swing (2008)
Posted By : HUXLEY | Date : 25 Nov 2008 09:16 | Comments : 3

DOUDOU SWING – Mister DJango Et Madame Swing (2008)
Jazz Gypsy Vocal | MP3 320 Kbps CBR | 45:53 | 104,16 Mb | Covers

This CD delivers an original musical tale especially written and composed for the Children: “Mister Django et Madame Swing” by the band Doudou Swing. Initiation to the music, but also to love and to the respect of other cultures, the tale presents the adventures of a young Mister Django, who learns how to play the guitar between the adventurous advices of Professor Onoff, the delightful beauty of Mademoiselle Swing, and the dreadful pressure of La Sorcière des arpèges ! This CD alternates narration in french and original songs.” 

Benjamin Goldenstein & Patrick Frémeaux
– “C’est frais, léger, inventif et drôle” par Francis Couvreux
“Écrit par le guitariste chanteur Philippe “Doudou” Cuillerier, bien connu dans le milieu swing manouche, et son groupe Doudou Swing, ” Mister Django et Madame Swing ” est un conte musical pour enfants de 3 à 10 ans : la sorcière des gammes a capturé Madame Swing, chanteuse de jazz, le sortilège ne prendra fin que lorsque son fiancé, Mister Django, aura appris à lire la musique. 17 saynètes alternant chansons et parties narratives s’enchaînent dans cette histoire à rebondissements qui tient la route; c’est frais, léger, inventif et drôle. Voilà une initiation intelligente et ludique à la musique de Django mais aussi à la vie chez les manouches ; un bel appel à la tolérance et à une meilleure connaissance de ceux qui ne vivent pas comme nous. C’est quand même autre chose que Chantal Goya ! On savait que Doudou chantait et scattait remarquablement (cf. ici “le swing de Madame Swing”); c’est aussi un conteur talentueux à la diction claire. Servies par Antonio Licusati, contrebasse, chœurs, Emy Dragoï, accordéon et Victorine Martin, guitare, chœur, tous trois très en verve, les parties instrumentales sont nickel ; Doudou a le sens du riff et de la mélodie. Ce n’est pas de la musiquette ! Ça joue (cf. ” Mister Django “), ça swingue et ça scatte (cf. ” la chevauchée des Walkiries “) avec de beaux arrangements et des harmonies vocales itou. A signaler un livret comprenant les paroles, joliment illustré, tout comme la pochette, par Maryse Jammes-Martin. ” Michto ! C’est de la belle beauté ” comme il est dit dans ” la leçon du professeur Onoff “. Ce disque est aussi un spectacle à voir sur scène, notamment tous les dimanches d’octobre, novembre et décembre à 14h, et du 22 décembre au 3 janvier, au théâtre Darius Milhaud dans le 19ème à Paris. Qu’on se le dise !”
par FRANCIS COUVREUX – ETUDES TZIGANES 
– “Une leçon de styles” par Le Nouvel Observateur
“Le jazz manouche est à la mode. Mais il n’avait pas jusqu’ici abordé les rivages du répertoire jeune public. Lacune comblée avec ce spectacle concocté par un spécialiste du genre le guitariste Doudou Cuillerier. La musique est impeccable. […] Au moins « Mister Django et Madame Swing » a-t-il le mérite d’être pédagogique au meilleur sens du terme et de présenter très clairement aux enfants ce que sont le scat, l’improvisation, le swing, le jazz etc…Une leçon de styles.” 
par ISABELLE CALABRE – LE NOUVEL OBSERVATEUR 
– “On en cause déjà à la récré…” par Djangostation
“Après avoir accompagné longtemps les plus grandes pointures du jazz manouche, Doudou Cuillerier sortait enfin son propre album A feu doux en 2005. Aujourd’hui, et toujours à la tête de sa formation Doudou Swing (Victorine Martin à la guitare, Antonio Licusati à la basse et Emy Dragoï à l’accordéon), Doudou concrétise un nouveau projet qui lui tenait à cœur depuis longtemps et qui lui va comme un gant : un conte musical pour les enfants. 
Alors bien sûr, le conte va parler des manouches et de Django ! Et plus précisément de l’apprentissage de la musique, écrite et improvisée. En suivant les pérégrinations de Mister Django le manouche apprenti guitariste et de son ami savant le professeur Onoff, tous deux en quête de Madame Swing kidnappée par la méchante Sorcière des Arpèges, on va en apprendre beaucoup sur la musique : le rôle de chaque instrument, l’importance du rythme, le plaisir du swing et de l’improvisation et la jubilation du scat, mais aussi l’intéret de savoir lire une partition (pour délivrer Madame swing prisonnière du Château des Arpèges, pardi… !). En plus, et c’est formidable, on apprend plein de choses sur les manouches, leur mode de vie, leur langue, leur vago et leur pouro graï… Très bien écrit dans un langage parfaitement adapté aux enfants, le spectacle est aussi admirablement composé et joué par les quatre fantastiques musiciens (bravo à Emy Dragoï et ses envolées étourdissantes qui “frisent les bigoudis”… !). Et Doudou, égal à lui même se régale à chanter et scater ses airs, avec toujours beaucoup d’humour et une pétulance communicative : ses différents accents (russe, marseillais, mââânouche…) sont un pur régal et plairont beaucoup aux enfants ! 
A noter que ce chouette disque est aussi un spectacle qui se joue en ce moment et ce jusqu’en janvier au théâtre Darius Milhaud dans le 19ème… (on imagine plus tard en province…). 
Courrez les voir avec vos marmots !” 
par STOCHE – DJANGOSTATION 
– “Conte musical ludique et pédagogique” par Le Figaro
« La sorcière des gammes et des arpèges, la conquête du solfège par un as de l’improvisation et du jazz manouche : voici le spectacle de Doudou Swing, conte musical ludique et pédagogique, réuni dans un CD, pour les enfants de 3 à 12 ans. »
Par Valérie SASPORTAS et Nathalie SIMON – LE FIGARO 
– Doudou Cuillerier est l’invité de Laure Albernhe sur TSF
“Vendredi Swing avec Doudou Cuillerier 
Aujourd’hui, on pense aux petites oreilles et aux grands yeux. Comme tous les vendredis, on parlera théâtre avec notre spectateur professionnel préféré, Hervé Pons, qui nous dira quoi voir et quoi ne pas pas voir, aussi. Juste après, entre 8h et 9h, nous recevrons ensemble le guitariste-chanteur et désormais conteur Philippe Doudou Cuillerier, qui raconte tous les dimanches à Paris l’histoire de “Mister Django & Madame Swing”, un spectacle à voir en famille. Pas de panique pour les Provinciaux : si vous ne venez pas à Paris voir le spectacle, vous avez un disque à vous mettre sous l’oreille, paru chez Frémeaux & Associés. Ce matin, les Matins Jazz sont à voir et à entendre!”
par LAURE ALBERNHE – TSF JAZZ 
– Philippe « Doudou » Cuillerier s’entretien avec Max Robin dans Guitarist Acoustic
Après avoir roulé sa bosse un peu partout et accompagné le gratin du jazz manouche (Angelo Debarre, Romane, Christophe Lartilleux…) Doudou sautait le pas en 2004 en publiant un premier album de chansons sous son nom (Doudou Swing/Doudou à feu doux, chez Iris Music). La parution de « Mister Django et Madame Swing (Frémeaux & associés), conte musical à l’attention du jeune public, constitue donc le deuxième jalon de cette aventure « solo », toujours sous l’égide du quartet Doudou Swing. 
Si l’articulation culture orale/ culture écrite constitue un des axes essentiels du message transmis par Doudou dans le cadre de ce nouveau spectacle, le terreau familial dans lequel il a baigné n’y est certes pas complètement étranger. « Mon père était musicien, rappelle-t-il, premier prix de Paris de saxophone et violoniste, mais en même temps accordéoniste, pianiste et flûtiste/clarinettiste autodidacte, sachant grâce à sa culture de bal broder autour des thèmes….Donc, à la maison, avant l’âge de six ans où il a commencé à m’apprendre le solfège et le saxo, j’ai toujours tapé sur des trucs, soufflé dans des machins et même joué du piano comme ça, tout seul…..j’ai compris après, quand j’ai fait du bal avec les accordéonistes, et quand j’ai accompagné Angelo à la Roue fleurie (qui me disait : « te casse pas la tête, c’est en ré mineur) – fallait bien trouver les accords, que cette culture là était importante (« quand il faut jouer, il faut jouer »), mais aussi que la jonction était importante et qu’en ayant les deux, t’avait plus de chances de t’en tirer qu’en n’en connaissant qu’un bout. C’est ça qu’on veut transmettre aux gamins ! »
Précédé de quelques signes avant-coureurs (la reprise de deux titres de Disney dans à feu doux suivie de l’encouragement avisé de Joël Leibovitz)….nourri par une expérience de vingt ans d’enseignement en école de musique (assorti d’un goût indéfectible pour le contact avec les enfants), ce nouveau projet est « impulsé » par une intuition du contrebassiste Antonio Licusati. Un jour, Antonio m’a dit : « J’ai eu un flash en rêve sur un titre de spectacle qui s’appellerait Mister Django et Madame Swing. Ne me demande pas pourquoi, je ne sais pas, mais il faut qu’on le fasse ! » Tout est parti de là.
S’ensuit une réflexion commune avec Antonio et la guitariste Victorine Martin, pour circonscrire au mieux la thématique du conte, en élaborer la construction tout en clarifiant le message. « Au début, dans l’histoire, Mister Django faisait seulement semblant d’apprendre le solfège, reprend Doudou. Mais le message risquait d’être perverti. Parce que le solfège, ça sert ! Par exemple, au moment ou rythmiquement la conscience est stoppée, le fait de savoir lire va pouvoir t’emmener plus haut, et donc muscler ton oreille pour te permettre de comprendre un rythme.
Et Django dans tout ça ?
« A aucun moment dans le spectacle, on ne prononce le nom de Reinhardt. Mais le personnage est manouche, il apprend un peu la guitare, il vit dans une caravane… » 
Il va sans dire qu’avec Victorine et Doudou lui-même, arborant de superbes Dupont, la couleur « typée manouche » (renforcée par l’accordéon tzigane d’Emy Dragoi) demeure présente (« On ne se renie pas » avoue l’intéressé).
On en vient donc tout naturellement à parler guitare. Quelle place occupe-t-elle dans la vie de notre désormais chanteur/guitariste ?
« A l’origine, je n’ai appris la guitare que pour chanter, explique-t-il. J’ai grandi comme ça….Allons vers le naturel ! J’ai cessé de me prendre la tête, pour essayer de me faire vraiment plaisir. Je continue de travailler (en étudiant des morceaux, en trouvant encore de nouveaux accords, en travaillant toujours des valses…), mais j’ai compris que je n’aurai jamais fini de découvrir des trucs tous les jours…. »
Cela n’empêche évidemment pas notre valeureux six-cordiste, en dehors de ses activités d’accompagnateur (avec Patrick Saussois, le groupe Latcho Drom ou le chanteur Claude Astier), de se produire au sein d’un quartet où il se retrouve seul à la guitare (« Swing 4 » avec Dominique Vernhes, Bernard Rabaut et Jean-Pierre Rebillard). Quant à la formule Doudou Swing, un nouvel album est en préparation. Plutôt manouche ? Plutôt swing ? 
« Oui, mais avec d’autres couleurs, qui sortent un peu du cadre. Des trucs un peu « latino-chose » un funk, mais toujours en acoustique !… »
Philippe « Doudou » Cuillerier s’entretien avec Max Robin dans GUITARIST ACOUSTIC N° 19 
– Chronique de Guitarist Acoustic
Destiné aux enfants « de trois à dix ans », ce conte musical concocté par Doudou Cuillerier et ses acolytes (la guitariste Victorine Martin, le contrebassiste Antonio Licusati et l’accordéoniste Emy Dragoi) satisfera également – qu’on se rassure ! – le plaisir des plus grands. Pour ce deuxième volet des aventures de Doudou Swing (après Doudou à feu doux, paru en 2004), le bougre a diablement bien gambergé son histoire, rassemblant pour l’occasion une bonne partie de son savoir-faire, de son talent et de sa (ses) culture(s), afin d’initier les plus jeunes tout à la fois au jazz, à la découverte du monde manouche, et plus largement aux joies de la musique et de la créativité. Le tout évidemment sans amalgames ni simplifications outrancières (on n’en attendait pas moins de notre Doudou !). De la belle ouvrage qui pourrait vite se transformer en cadeau idéal pour cette fin d’année.
N.B : Pensez également à aller voir le spectacle (il passera forcément près de chez vous…) 
par MAX ROBIN – GUITARIST ACOUSTIC 
– “Voyage chez les Manouches (…) ludique et pédagogique” Coup de coeur Education Enfantine

La terrible sorcière des gammes et des arpèges a capturé Madame Swing. Le sortilège ne prendra fin qu’une fois que Mister Django (son fiancé) aura appris à lire la musique… Ce conte, qui paraît sur CD, est également interprété sur scène (pour connaître les dates, cliquer sur http://www.doudouswing.com).
« Joue le jour, joue la nuit et tous tes ennuis seront petits comme des moustiques ! » : la chanson de Mister Django résume bien la magie du jazz manouche, capable de faire swinguer joie et tristesse avec la même légèreté. Le groupe Doudou Swing (emmené par le conteur, chanteur et guitariste Philippe Cuillerier, entouré de la guitariste Victorine Martin, d’un contrebassiste et d’un accordéoniste) nous raconte cette culture manouche de façon sensible et très originale, sur des musiques qui charmeront immédiatement les « petites » oreilles.
Ce conte musical recèle aussi de nombreuses qualités pédagogiques. Apprendre le maniement d’une guitare, savoir écouter séparément chaque instrument dans un morceau, se familiariser avec les rythmes, découvrir l’art de jouer en groupe, etc. : autant de savoirs et savoir-faire que les élèves pourront s’approprier, en mêlant l’écoute du CD à des explorations instrumentales.
par Agnès CECCALDI – EDUCATION ENFANTINE (NATHAN) 

Musicians

Philippe “Doudou” CUILLERIER: guitar, vocal, reader
Antonio LICUSATI: bass, vocals
Victorine MARTIN; vocals
Emy DRAGOÏ: accordion

Tracklist

1. Mister Django Est Un Manouche (3:14) 
2. Le Professeur Onoff (2:19) 
3. La Leçon Du Professeur (2:53) 
4. Mister Django (2:29) 
5. La Chanteuse De Scat (1:50) 
6. Le Swing De Madame Swing (2:31) 
7. Par Le Grand Arpège Augmenté (2:52) 
8. La Sorcière Des Arpèges (2:16) 
9. Mister Django Est Bien Triste (0:17) 
10. Sans Ailes (2:17) 
11. Pour Délivrer Madame Swing (3:48) 
12. La Chevauchée Des Walkyries (2:26) 
13. Epilogue (0:40) 
14. Chanson Finale (2:21) 
15. Chantez Le Scat (4:07) 
16. Les Bruitages (6:11) 
17. Les Mots Manouches (3:22) 
12. Last Night When We Were Young (2:54) 
13. Love Is Like a Cigarette (3:04) 

Download MP3

PWD: HUXLEY4U

Deixe uma resposta

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair / Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair / Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair / Alterar )

Foto do Google+

Você está comentando utilizando sua conta Google+. Sair / Alterar )

Conectando a %s

%d blogueiros gostam disto: